L’Echinacée :

L’Echinacée est une plante vivace à tiges dressées, épaisses, ramifiées et velues à aspect ciré. Elle mesure de 60 à 180 cm de hauteur. Ses feuilles basales sont ovales ou ovales-lancéolées, aigües, grossièrement ou nettement dentées. Les bractées sont linéaires, lancéolées, atténuées, entières, pubescentes sur la surface externe. Ses fleurs sont pourpres. Les fleurs tubulées sont réunies en boule et les ligulées sont tombantes. On la trouve dans les forêts rocheuses claires, les fourrés et les prairies. La racine est la partie utilisée en médecine.

 

Propriétés pharmacologiques :

– Action immunomodulatrice et immunostimulante : l’échinacée est employée en prévention des infections hivernales et en cas d’infection chronique virale (mononucléose infectieuse, herpes, hépatite…)

– Action anti bactérienne, anti-virale et anti fongique : l’échinacée est utilisée pour traiter des infections aiguës, type rhinite, grippe, bronchite, en complément de l’allopathie, et peut s’utiliser chez les enfants et nourrissons.

– Action anti-inflammatoire : l’échinacée étant immunostimulante, elle accompagne toute maladie infectieuse, et elle est déconseillée chez les personnes souffrant de maladie auto-immune.