LE SAPIN :

Le sapin est un arbre conifère du genre Abies originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord. Il fait partie de la famille des Pinaceae. Il est reconnaissable au mode de fixation des aiguilles sur la tige, à ses formes qui diffèrent de l’épicéa ainsi qu’à ses cônes dressés qui se désagrègent à maturité.
C’est un arbre monoïque à écorce quelquefois ponctuée de vésicules résinifères, à branches verticillées et étagées. Les aiguilles du sapin sont fixées une par une, contrairement à celles d’autres conifères comme le pin d’Alep.

 

On trouve le sapin sous plusieurs formes, qui vont lui conférer différentes propriétés :

– L’huile essentielle de sapin est un excellent antiseptique pulmonaire et expectorant, excellent allié en cas de bronchite.
On peut également l’utiliser en massage dilué dans une huile végétale pour soulager les douleurs articulaires.

– En gemmothérapie, on utilise le sapin pour son action anti-inflammatoire sur les intestins, et pour permettre une meilleure assimilation des nutriments.
Il est également reminéralisant, on l’utilise donc en cas de fracture, ostéoporose ou même déchaussement de dent.
Il s’agit d’un remède pédiatrique de base en cas de trouble de la croissance et du métabolisme osseux, étant donné qu’il facilite l’équilibre minéral et qu’il stimule la fixation du calcium.
Tout comme en huile essentielle, il a une action anti-infectieuse sur la sphère ORL.

– En tisane, le bourgeon de sapin retrouve ses propriétés antiseptiques et expectorantes, qui sont communes à tous les conifères, tel que le pin.